A propos

Sur ce site, nous souhaitons donner à voir une violence invisible qui touche quotidiennement des millions de gens, la violence au travail, la violence du travail.

Cette violence subie.

Une violence qui ne laisse pas de bleus ou de plaies ouvertes mais cassent pourtant des êtres, des vies, des familles parfois. 
Parler de souffrance, c’est victimiser et individualiser. Parler de violence, c’est pointer un système, une mécanique collective, organisée.
Des récits bruts et courts. On se dit ça aurait pu m’arriver, je suis passé par là, je ne suis pas passé loin, ça me rappelle quelqu’un…ça n’arrive pas qu’aux autres.

Pour partager votre témoignage écrivez nous : contact@violencedutravail.com

 Témoignages

Je suis prof, l’institution est maltraitante et j’ai peur

J’ai peur de témoigner. J’ai peur des représailles. Je travaille pour une institution maltraitante. Je suis prof.Alors je ne raconterai pas tout et je resterai flou. Passée l’agrégation, j’ai été, pendant de longues années, TZR : Titulaire en Zone de Remplacement....

lire plus

Épuisée après 2 jours de protocole

Je suis professeur au collège depuis 30 ans et je constate comme beaucoup de mes collègues que le protocole sanitaire renforcé est inapplicable.  En effet à quoi bon faire des récréations décalées par niveau (qui empiètent sur le temps de cours et privent certains...

lire plus

Je risque ma vie

Lundi  7h40 - Déménagement de l’armoire - 4 allers-retours - Autant d’escaliers, les bras chargés de cahiers, de photocopies, de dictionnaires.  8h15 - Mme Adjointe me demande de trouver un autre lieu que le bureau de Mme Principale pour les dictionnaires - Les bras...

lire plus

La présomption de culpabilité pour les enseignants

Je suis en grande souffrance. Je dois dire en préalable que j'affirme avoir une position ni pro, ni anti-masque, ni rassuriste, ni complotiste, je déteste les "-ismes" qui servent à juger et empêchent de penser. Ce lundi matin, jour de la rentrée à l'occasion d'une...

lire plus

Une rentrée de novembre dans les meilleures conditions

Aujourd’hui directrice d’une école de 180 élèves ET enseignante en CM1 je me retrouve confrontée aux conséquences de la casse du service public d’éducation. Des mesures apprises dans les médias, des instructions contraires d’un jour à l’autre, une interdiction de...

lire plus

  Docu

Pour nous contacter
envoyer des témoignages…

 

Nous retrouver sur les réseaux sociaux.

 

369 Partages
Tweetez
Partagez369